Quelle est la bonne pression pour vos pneus de vélo ?

Publié le : 10 février 202313 mins de lecture

En ce qui concerne les pneus, même une petite quantité d’air peut faire une énorme différence. Si vous avez l’impression de rouler constamment face au vent lorsque vous roulez à vélo, il est fort probable que la pression de vos pneus soit insuffisante. Heureusement, cela peut être résolu en un clin d’œil ! Une fois vos pneus bien gonflés, votre vélo se sentira comme neuf ! Vous aurez également d’autres avantages : avec une pression d’air optimale, vos pneus s’useront moins vite, vous aurez moins de risques de crever et vous vous sentirez plus en sécurité sur la route !

Pression des pneus de vélo de route

L’un des principaux avantages, et peut-être le plus connu, d’avoir la bonne pression des pneus sur votre vélo de route est que votre vélo sera plus rapide. De plus, la bonne pression des pneus réduit considérablement le risque de crevaison et vous offre une conduite plus précise et confortable. Deux facteurs également décisifs pour améliorer les performances de votre vélo. Un bon point de départ pour déterminer la bonne pression des pneus est de considérer les pressions maximale et minimale recommandées, qui sont généralement indiquées sur le flanc des pneus. En règle générale, les pneus plus larges ont tendance à utiliser des pressions plus basses et les pneus plus étroits ont tendance à utiliser des pressions plus élevées. En règle générale, la pression en bar doit correspondre à environ 1/10 de son poids exprimé en kg.

Pression des pneus VTT

Le choix de la pression des pneus pour le vtt est individuel et dépend du domaine d’utilisation, du style de conduite, du type de pneus et du poids du cycliste. Il n’y a donc pas de valeur standard, mais avec une pression des pneus trop faible ou trop élevée (inférieure à 1 bar ou supérieure à 3 bars) vous ne pourrez pas atteindre le résultat optimal. Cependant, nous pouvons recommander les valeurs indicatives suivantes pour un réglage optimal de la pression des pneus : Pneus tubeless de 2,0 à 2,25 pouces : 2,4 bar (35 psi) à l’avant et à l’arrière. Pneus tubeless de 2,0 à 2,25 pouces : 2,2 bars (32 psi) à l’avant et à l’arrière

La pression des pneus « optimale » pour votre vélo

Informations générales

En règle générale, plus le pneu est large, plus la pression nécessaire est faible. Les pneus étroits des vélos de route nécessitent beaucoup de pression pour rouler sur la route sans crevaison, tandis que les pneus beaucoup plus larges et plus robustes de nombreux vélos de montagne nécessitent beaucoup moins de pression.

Personnalisez la pression de vos pneus

Toutes les valeurs indiquées ci-dessous sont des lignes directrices pour les cyclistes de poids moyen (70 kg) sur un vélo moyen (12 kg), elles devront donc être personnalisées en fonction de divers facteurs. Si vous êtes plus lourd ou portez une charge plus lourde, par exemple parce que vous portez vos courses, vous aurez besoin de plus de pression. Les fabricants de pneus donnent généralement la règle empirique de 1 % par kilogramme. Si vous conduisez un vélo électrique , vous pouvez ajouter un peu moins d’un demi-cran pour le poids supplémentaire de la batterie et du moteur (généralement 10 kg). Un autre facteur est la surface – si vous roulez régulièrement sur des pavés sur le chemin du travail, cela vaut la peine de rouler avec un peu moins de pression d’air. Cela vous donnera plus d’adhérence sur la surface inégale et absorbera certains chocs.

Pression des pneus pour vélos de ville et vélos de randonnée

Avec 4,0 bars comme point de départ, vous ne pouvez pas vous tromper. Mais même au sein de cette catégorie de vélos, la gamme est énorme. Les vélos de ville sportifs roulent sur des pneus plus étroits d’environ 35 mm, tandis que certains vélos de randonnée sont plus proches des vélos de montagne, avec des pneus d’environ 50 mm de large. Si vos pneus sont sensiblement plus étroits que 40 mm, 0,5 bar supplémentaire ne peut pas faire de mal ; à l’inverse, si vos pneus sont plus proches des 50mm, vous pouvez les baisser d’un demi cran.

Pression des pneus VTT

Tous les VTT ne sont pas créés égaux – si vous utilisez beaucoup votre vélo tout-terrain en ville et que vous faites une randonnée dans la forêt le week-end, 3 bars est un bon point de départ. De cette façon, vous aurez toujours une bonne résistance au roulement sur l’asphalte. Avant un voyage en forêt, vous pouvez purger un peu d’air pour obtenir une meilleure traction sur un terrain accidenté.Si vous utilisez des pneus sans chambre à air, le risque de crevaison est moindre, vous pouvez donc rouler avec moins de pression. Contrairement à la route, la basse pression est un avantage en forêt, car elle est plus confortable et vous donne plus de traction dans des conditions difficiles. Si vous roulez souvent sur des terrains exigeants, la pression doit être maintenue aussi basse que possible, mais suffisamment élevée pour protéger vos jantes et vos pneus. Les cyclistes expérimentés trouveront dans le calculateur Schwalbe Pressure Prof un outil très utile pour trouver leur pression d’air idéale.

Pression des pneus de vélo de route

C’était autrefois très simple avec les vélos de course : des pneus de 23 mm de large gonflés à 8 bars, et il était communément admis qu’une pression plus élevée équivalait à une moindre résistance au roulement. Maintenant, ce n’est plus aussi simple et les jantes et les pneus sont devenus plus gros avec les progrès de la technologie. 25 mm est désormais la limite inférieure : 7 bar est une pression suffisante pour cette largeur. Les vélos de gravier peuvent ressembler à des vélos de course à première vue, mais leurs pneus sont conçus pour les aventures hors route. 4 bars est un bon point de départ, qui, selon la surface et le type de pneu, peut être ajusté à la volée pour des résultats optimaux.

Pression des pneus de vélos : questions fréquentes

Comment savoir si mes pneus ne sont pas gonflés correctement ?

Si vous avez l’impression de rouler constamment face au vent ou si quelqu’un tire sur vos freins, il est fort probable que votre pression d’air soit trop basse. Un autre signe indubitable de faible pression des pneus est d’entendre un « bosse » lorsque la jante touche le sol sur les bordures.

Comment savoir si mes pneus sont surgonflés ?

En général, il est rare d’avoir trop de pression. Si vous êtes un peu trop excité en pompant, vous pourrez probablement sentir chaque bosse sur la route lorsque vous pédalez et devriez obtenir une bonne quantité de rétroaction de la surface de la route. Vos pneus doivent également absorber beaucoup de bosses, et ils ne peuvent le faire que si les pneus sont gonflés de manière optimale.

Où puis-je trouver ma largeur de pneu ?

Sur le flanc de tous les pneus, vous trouverez une indication telle que « 35×700 ». Le premier chiffre indique la largeur de votre pneu en millimètres et le deuxième chiffre indique la taille de votre roue. Vous devez souvent chercher un peu et les chiffres peuvent être difficiles à lire, surtout si les pneus ne sont pas complètement propres.

Où puis-je trouver la pression maximale pour mes pneus de vélo ?

La pression maximale des pneus se situe sur son flanc et s’exprime généralement en bars. Encore une fois, vous devez souvent chercher un peu, car de nombreuses entreprises n’impriment pas ces informations dans une couleur claire, mais les impriment plutôt dans le caoutchouc.

Ne puis-je pas simplement vérifier la pression avec mon pouce ?

Malheureusement non. A partir de 2 bar environ le pneu est dur, et au delà de cette valeur on ne remarque quasiment aucune différence.

Comment vérifier la pression si je n’ai pas de pompe avec manomètre ?

Pour votre vélo de tous les jours, un test approximatif consiste à appuyer sur la selle avec tout le poids de votre corps. Si le pneu arrière se déforme fortement ou si la jante touche le sol, la pression est trop faible.

Les roues avant et arrière nécessitent-elles la même pression de gonflage ?

En gros, la roue arrière peut prendre un peu plus de pression car il y a toujours un peu plus de charge dessus. Cependant, selon la position de la selle, la répartition de la charge peut être différente. Sur les vélos de tous les jours avec une position assise droite, la roue arrière supporte un pourcentage de poids beaucoup plus élevé que sur les vélos de course.

A quelle fréquence dois-je vérifier la pression des pneus ??

Si vous utilisez votre vélo au quotidien, vous pouvez vérifier la pression des pneus environ toutes les deux semaines. Si vous êtes un cycliste sportif, il serait bien de vérifier la pression avant chaque sortie.

Je n’arrive pas à pomper de l’air dans les pneus, la résistance est trop élevée. Qu’est-ce que je fais mal?

Si votre chambre à air est équipée d’une valve Presta, la petite vis moletée doit être dévissée avant de pouvoir pomper. Souvent, la goupille métallique a également besoin d’une petite poussée pour libérer la valve. Alternativement, il est également possible que la fixation de valve ne soit pas correctement positionnée sur la valve.

Que signifie psi et comment puis-je convertir la valeur psi en bar ?

Le psi est une unité de pression couramment utilisée aux États-Unis. L’abréviation signifie livre par pouce carré, ce qui se traduit par « la pression d’une livre par pouce carré ». Vous pouvez diviser la valeur psi par 14,5 pour obtenir l’unité de mesure utilisée en Europe, c’est-à-dire l’unité en bar. Vous pouvez trouver les valeurs de bar et de psi les plus courantes dans le tableau approprié en haut de ce guide.

Combien de barres de pneus de vélo de course ?

Une méthode simple pour identifier la bonne pression des pneus d’un vélo de course est de considérer une valeur en bar égale à 1/10 de votre poids en kg.Bien entendu, la pression doit être adaptée au type de terrain et au climat (par exemple en hiver il est conseillé de diminuer la pression d’environ un bar), en plus du type de pneu (les pneus plus étroits nécessitent des pressions plus élevées).

Combien de barres pour gonfler le vélo ?

La pression en bar doit correspondre à 1/10 de votre poids exprimé en kg, par exemple pour un cycliste de 70 kg, la pression sera de 7 bar. S’il pèse 80 kg, ce sera 8 bars. Cependant, il est conseillé de se référer aux instructions du fabricant.

Comment gonfler les roues d’un vélo de course ?

Identifiez d’abord le type de valve du pneu : le type Schrader est plus large, le modèle Dunlop plus fin. Cela nous donnera des indications pour le choix de l’accessoire de pompe. Les pompes à vélo sont disponibles en différents modèles, à main, à pied ou à air comprimé. Pour un vélo de course, il est conseillé d’utiliser une pompe qui indique les barres de pression.

Combien gonfler les pneus de vélo de course tubeless ?

Tout d’abord, il faut dire qu’il est conseillé de modifier la pression des pneus en fonction des conditions de la chaussée sur laquelle vous roulez. Dans le cas d’une chaussée lisse bien entretenue, ou sur la voie, la pression recommandée est de 100 psi (6,9 bar). Si, par contre, la surface n’est pas parfaitement lisse, il est conseillé d’opter pour un réglage à 10 -15 psi / 0,7-1,0 bar de moins que ce qui est normalement inséré.

Comment bien nettoyer son vélo ?
Quelle est la bonne hauteur de guidon sur un vélo ?

Plan du site